top of page
jaune-texture-mur-rayures_2.jpg

Voyage Pérou 2024

chakana_Pérou2024.jpg

Du 26 octobre au 9 novembre 2024

Embarquez pour une odyssée exceptionnelle au cœur des Andes péruviennes, guidés par les descendants directs des Incas. Ce voyage n'est pas une simple excursion : il est une plongée au sein de l'âme andine, où la sagesse ancestrale et les rituels chamaniques s'ouvrent à vous dans une communion intime avec la Pachamama et les Apus.

Notre vision dépasse de loin le cadre d'un voyage touristique classique. Nous aspirons à vous faire vivre une réelle immersion, vous intégrant dans un héritage spirituel millénaire, où l'humain retrouve un lien sacré avec la Terre et se connecte à l'énergie vitale de l'univers.

À travers des cérémonies ancestrales et un travail de réflexion personnelle, vous serez accompagnés par des Sages Andins, détenteurs des clés de la connaissance Quechua-Inca, pour une expérience de transformation et d'éveil.

Renouez avec les Racines de l'Esprit

Votre Voyage Andin commence ici.

Itinéraire

Jour 1 : Cuzco
Jour 2 : Tambomachay - Q'enqo - Sacsayhuamán
Jour 3 : Tipon - Pumamarca
Jour 4 : Pisac - Ollantaytambo
Jour 5 : Machu Picchu
Jour 6 : Chute de Mandor
Jour 7 : Moray
Jour 8 : La montagne aux 7 couleurs
Jour 9 : Apu Ausangati
Jour 10 : Cuzco
Jour 11 : Andahuaylillas - Raqchi - Sicuani - La Raya - Pukara
Jour 12 : Uros - Amantani
Jour 13 : Taquile
Jour 14 : Aramu Muro - Inkac Ullun

1

NOUS TRAVAILLERONS SUR :

  • L'auto-guérison, l'assistance en guérison et la guérison.

  • L'apprentissage de la dualité et de la trilogie andine.

  • L'apprentissage des codes andins.

  • Les initiations au monde chamanique ANDIN (sacerdote).

  • L'apprentissage expérimental de l'utilisation des lois de la dualité et de la trilogie.

  • Des cérémonies où nous travaillerons au niveau physique, mental et spirituel avec des sons ancestraux Incas.

  • L'apprentissage de comment effectuer une offrande aux Apus et à la Pachamama.

  • Oracle Andin.

  • La gestion de Missa et des pierres chamaniques.

Plongez au cœur de la tradition andine pour une expérience de transformation personnelle et spirituelle sans précédent. Rejoignez-nous pour un parcours unique où nous explorerons ensemble les profondeurs de l'auto-guérison, de la guérison assistée, et plus encore. Découvrez les principes ancestraux de la dualité et de la trilogie andine, initiez-vous aux secrets du chamanisme andin et expérimentez les lois sacrées qui régissent l'univers. Participez à des cérémonies vibrantes aux sons des Incas pour un voyage au-delà du corps, de l'esprit et de l'âme. Apprenez à communiquer avec les Apus et à honorer la Pachamama, plongeant ainsi dans une sagesse millénaire. Que vous soyez attiré par l'oracle andin ou par la maîtrise des pierres chamaniques, ce parcours vous offre une immersion dans le cœur battant de la spiritualité andine.

2

OBJECTIFS DU VOYAGE :

  • Prendre l'engagement de se guérir soi-même.

  • Découvrir le monde magique et religieux des Andes et l'intégrer dans notre vie.

  • Trouver l'usage et la fonction des sites archéologiques visités.

  • Guérison du corps physique et émotionnel.

  • Prendre conscience de l'évolution de l'être humain.

  • Prendre un engagement de respect et de responsabilité envers soi-même.

Embarquez pour une quête de guérison et de découverte au sein des majestueuses Andes. Ce voyage est une invitation à s'engager activement dans son propre processus de guérison, à s'émerveiller devant la richesse spirituelle et magique des Andes, et à intégrer ces enseignements profonds dans notre quotidien. En parcourant des sites archéologiques emblématiques, nous apprendrons à en comprendre l'usage et la signification, tout en œuvrant à la guérison de notre corps et de notre esprit. Ce périple est aussi une opportunité de réflexion sur notre évolution personnelle, nous amenant à prendre des engagements forts envers nous-mêmes, dans le respect et la responsabilité. Rejoignez-nous pour une aventure qui promet de transformer votre vie de l'intérieur.

3

NOS GUIDES ET CHAMANS EXCLUSIVEMENT DE LA COMMUNAUTÉ DES Q’EROS :

Les habitants de la Nation Q'ero sont considérés comme le dernier Ayllu Inca, la réserve culturelle, le lieu des élus et ont été déclarés patrimoine culturel du Pérou. L'une des communautés des hautes Andes de la région qui conserve encore ses coutumes ancestrales reflétées dans son mode de vie, comme dans les techniques utilisées en agriculture traditionnelle, dans la textile et dans la spiritualité andine.
Dans ce sens, les Q’eros pratiquent quotidiennement la ritualité andine, interagissant avec la pachamama et les Apus, faisant des pèlerinages vers les montagnes sacrées telles que : Ausangate, Q’oyllurritty, Huamanlipa, vivant ainsi en harmonie avec les éléments naturels.
Une force de la Communauté des Q'eros est la spiritualité et l'art textile traditionnel où ils conservent leur iconographie particulière, leurs tissus élaborés avec des teintures naturelles, les plus connus étant le "pallay ch’uncho", "inti pallay" "les q’ochas" parmi d'autres.

L'ENSEIGNEMENT SERA DIRIGÉ PAR :

Nicolás Pauccar, connu sous le nom de jeune maître, musée vivant de la Communauté des Q’eros qui réside actuellement à Cusco-Pérou, est un chamán reconnu, maître, conférencier international, guérisseur et oracle andin, un prêtre andin Q´ero de la lignée des Misayuq ou Paquna, Gardien de la terre. Leader de sa communauté pour les gestions sociales auprès d'organismes nationaux et internationaux. Défenseur des cultures ancestrales et indigènes. Il a eu des rencontres avec différentes cultures et dirigeants tels qu'Ollanta Humala, président du Pérou, et Evo Morales, président de la Bolivie. Nicolás est également le protagoniste principal du film HUMANO, auteur du livre “ASI HABLA UN QERO” et de “LA ULTIMA MONTAÑA”.

4

jaune-texture-mur-rayures_2.jpg

1ᵉʳ Parcours

Embarquez pour une aventure spirituelle inoubliable au cœur de la majesté des Andes, guidés par le grand maître sacerdote Nicolas Pauccar, héritier des traditions séculaires des Incas. Cette expédition unique de dix jours, débutant le samedi 26 octobre 2024, vous mènera à travers les paysages sacrés de Cusco, la Vallée Sacrée, la mythique citadelle de Machu Picchu, jusqu'à la vibrante montagne aux 7 couleurs et le puissant Apu Ausangati.

Dès votre arrivée à Cusco, vous serez plongés dans la profonde cosmovision andine, partageant des moments d'intégration qui préparent le cœur et l'esprit à une quête de transformation. Les sites archéologiques emblématiques tels que Tambomachay, Q'enqo, et Sacsayhuamán ne seront pas de simples visites, mais des étapes d'un pèlerinage où chaque pierre et chaque paysage vous parleront de l'ancienne sagesse des Incas.

Au fil des jours, vous explorerez des lieux d'une beauté naturelle et d'une puissance énergétique exceptionnelles, participant à des rituels ancestraux qui relient l'homme à la terre sacrée, la Pachamama, et aux Apus, ces esprits bienveillants des montagnes. Sous la guidance de Nicolas Pauccar, vous découvrirez les pratiques de la dualité et de la trilogie andine (CHAKANA), explorerez des dimensions spirituelles à travers des cérémonies de nettoyage et d'initiation, et vous ouvrirez à des expériences de transformation profonde.

Cette odyssée est une invitation à vous reconnecter avec les éléments, à éveiller votre conscience et à embrasser une évolution personnelle alignée sur les enseignements millénaires de la tradition Inca. Laissez-vous guider par la sagesse de Nicolas Pauccar dans cette quête de guérison, de découverte et d'initiation, au sein des paysages les plus sacrés et inspirants du Pérou.

Jour 1

Samedi 26 octobre

Cuzco1.jpg

Cuzco

La magique ville de Cusco est située dans la vallée de la rivière Huatanay, dans les montagnes du sud du Pérou. Son nom en quechua, Qosqo, signifie "Nombril" ou, de façon figurative, “centre” ou “point de rencontre”, car c'était à partir de la ville de Cusco, capitale de l'empire inca ou Tahuantisuyo, qu'une vaste réseau de chemins (Chemin Inca) partait vers les quatre suyus ou régions, qui constituaient les 4 parties de l'univers dans la cosmovision andine. Considérée par les Incas comme la “demeure des dieux”, Cusco est, sans aucun doute, la ville la plus fascinante, magique et mystique des Andes. Fondée par Manco Cápac et Mama Ocllo, enfants du dieu Soleil qui sont sortis du lac Titicaca avec la mission de chercher un lieu qui serait le centre d'un grand royaume.

Jour 2

Dimanche 27 octobre

Visite de

Tambomachay
Q'enqo
Sacsayhuamán

Au cœur des Andes péruviennes, les sites archéologiques de Tambomachay, Q'enqo et Sacsayhuamán se dressent comme des gardiens silencieux de l'histoire et de la culture inca, offrant aux visiteurs une fenêtre sur le passé mystique et la grandeur de cette civilisation ancienne.

Tambomachay, surnommé le "bain de l'Inca", est une célébration de l'eau, élément sacré pour les Incas. Ce site est un chef-d'œuvre d'ingénierie hydraulique, où des aqueducs, des canaux et des cascades sculptés avec précision dans la pierre créent un spectacle harmonieux d'eau courante. La clarté et la pureté de l'eau, qui jaillit encore aujourd'hui, invitent à la contemplation et au respect des savoirs anciens, témoignant de la vénération des Incas pour la nature et leurs compétences avancées dans la manipulation des ressources naturelles.

Tambomachay1.jpg
quenko1.jpg

Non loin de là, Q'enqo dévoile un autre aspect de la spiritualité inca à travers son complexe labyrinthe de passages souterrains et de sanctuaires creusés dans un gigantesque monolithe. Ce site, dont le nom signifie «labyrinthe» en quechua, était un centre cérémoniel dédié aux rituels et aux offrandes à la Terre-Mère, Pachamama. Les autels sculptés, les niches et les tunnels de Q'enqo évoquent une connexion profonde avec le divin, offrant un aperçu poignant de l'univers mystique inca où la pierre et le ciel se rencontrent.

Sacsayhuamán, avec ses imposantes murailles zigzagantes qui dominent Cusco, est un testament de la puissance et de l'ingénierie inca. Les énormes blocs de pierre, assemblés avec une précision qui défie l'entendement, sans l'usage de mortier, forment une forteresse qui épouse la forme d'une tête de puma, animal sacré pour les Incas. Sacsayhuamán n'est pas seulement une prouesse architecturale; c'est un lieu de rassemblement pour les cérémonies importantes, notamment l'Inti Raymi, ou fête du Soleil. Se tenir devant ces murs, c'est ressentir la force et l'esprit de peuples capables de créer une telle merveille, unissant la terre et le cosmos dans leur vision du monde.

Sacsayhuamán1pt.jpg

La visite de Tambomachay, Q'enqo et Sacsayhuamán est une immersion dans un monde où chaque pierre raconte une histoire d'ingéniosité, de spiritualité et de communauté. C'est un voyage à travers le temps qui permet de toucher du doigt l'héritage inca, de s'émerveiller devant leur respect de la nature et de leurs traditions, invitant à la réflexion sur la sagesse et la grandeur d'une civilisation qui continue d'inspirer le monde entier.

Jour 3

Lundi 28 octobre

Visite de

Tipon
Pumamarca

et

Tipon et Pumamarca sont deux joyaux moins connus de l'héritage inca qui offrent une perspective unique sur l'ingéniosité et la spiritualité de cette civilisation ancienne.

Tipon, situé à environ 20 kilomètres au sud de Cusco, est un exemple exceptionnel de l'ingénierie hydraulique inca. Ce complexe archéologique comprend une série de terrasses agricoles, de canaux et d'aqueducs soigneusement conçus pour créer un microclimat favorable à l'agriculture. La précision avec laquelle l'eau est dirigée et utilisée dans ce site reflète la vénération des Incas pour cet élément vital, ainsi que leur profonde compréhension des principes d'ingénierie et d'agriculture. Visiter Tipon, c'est admirer la symbiose entre nature et ingéniosité humaine, un témoignage de la relation harmonieuse entre les Incas et leur environnement.

Tipon1.jpg

Pumamarca, situé dans la Vallée Sacrée, est un autre exemple frappant de l'architecture et de la planification inca. Ce site moins fréquenté offre une tranquillité qui contraste avec les sites plus populaires. Pumamarca est souvent associé à un système de défense ou à un poste de contrôle pour l'accès à la Vallée Sacrée. Les ruines comprennent des terrasses agricoles et des structures résidentielles, illustrant la manière dont les espaces étaient organisés pour les besoins de la communauté. La vue depuis Pumamarca embrasse la vallée ci-dessous, offrant un panorama spectaculaire qui enrichit l'expérience de sa visite.

Pumamarca.jpg

Explorer Tipon et Pumamarca permet de plonger dans le monde inca au-delà des sites plus célèbres, en découvrant des aspects de leur quotidien, de leur ingéniosité technique et de leur spiritualité profonde. Ces sites sont des fenêtres ouvertes sur le passé, invitant à la réflexion sur l'harmonie entre l'homme et la nature, une leçon intemporelle de la civilisation inca.

Jour 4

Mardi 29 octobre

Visite des Parcs Archéologiques

de Pisac
et d'Ollantaytambo

Pisac et Ollantaytambo sont deux des sites archéologiques les plus emblématiques et captivants de la Vallée Sacrée des Incas, chacun racontant une histoire unique de l'apogée et de la sophistication de cette civilisation ancienne.

Pisac1.jpg

Le site archéologique de Pisac, perché majestueusement au sommet d'une colline qui surplombe la Vallée Sacrée, est célèbre pour ses impressionnantes terrasses agricoles en forme de cirque qui épousent les contours naturels de la montagne. Ces terrasses ne sont pas seulement une prouesse d'ingénierie, mais elles témoignent également de la profonde compréhension des Incas des pratiques agricoles et de leur capacité à créer un environnement fertile dans des conditions difficiles. 

Pisac abrite également un complexe de temples, de résidences et de bains cérémoniels, dont la disposition et la construction reflètent l'importance de l'astronomie et du culte religieux chez les Incas. La visite de Pisac offre ainsi une immersion fascinante dans l'esprit innovant et spirituel de cette culture.

Ollantaytambo, souvent appelé la "Forteresse Inca" en raison de ses imposantes structures et murs de défense, est un autre site remarquable qui mérite une exploration approfondie. Situé à l'extrémité ouest de la Vallée Sacrée, Ollantaytambo est un exemple exceptionnel de planification urbaine inca, avec ses rues étroites et ses canaux d'irrigation qui fonctionnent encore aujourd'hui. Le site est dominé par le secteur des terrasses cérémonielles, accessible par une série de marches impressionnantes, et où se

Ollantaytambo1.jpg

 trouve le Temple du Soleil, un chef-d'œuvre architectural composé de six énormes blocs de pierre finement assemblés. Ollantaytambo sert également de point de départ pour le célèbre Chemin de l'Inca menant à Machu Picchu, offrant un lien vivant avec les pèlerinages des Incas.

Visiter Pisac et Ollantaytambo, c'est marcher sur les traces des Incas, admirer leur ingéniosité et se connecter à la spiritualité profonde qui imprègne ces lieux sacrés. Ces sites offrent non seulement une fenêtre sur le passé, mais invitent également à la réflexion sur la relation entre l'homme et son environnement, une leçon d'harmonie et de respect qui résonne encore aujourd'hui.

Jour 5

Mercredi 30 octobre

Visite de la Citadelle de

Machu Picchu

Travail sur la dualité et la trilogie andine (CHAKANA)

MachuPichu4.jpg

Au sommet d'un voyage spirituel à travers les terres sacrées du Pérou, la citadelle de Machu Picchu émerge comme le point culminant de notre pèlerinage, un sanctuaire perdu dans les nuages, étreignant les crêtes des Andes. Cet emblématique chef-d'œuvre inca, enveloppé de mystères et de majesté, nous invite à plonger au cœur de la sagesse andine, explorant les profondeurs de la dualité et de la trilogie, guidés par les enseignements ancestraux de la Chakana.

La Chakana, ou croix andine, est plus qu'un symbole dans la cosmovision andine; elle est un pont entre les mondes, un outil d'harmonisation des opposés et un guide vers l'équilibre parfait. Dans le cadre solennel de Machu Picchu, entourés par les sommets vertigineux et la végétation luxuriante, nous nous engageons dans un travail profond sur la dualité, reconnaissant et intégrant les forces complémentaires du féminin et du masculin, de la lumière et de l'ombre, de la terre et du ciel. Cette démarche nous révèle comment l'équilibre peut être atteint dans notre propre vie, en reflétant l'harmonie qui règne dans la nature.

chacana5.gif

L'initiation à la trilogie andine, représentée par les trois mondes: Hanan Pacha (le monde supérieur), Kay Pacha (le monde d'ici) et Uku Pacha (le monde intérieur), nous invite à explorer différentes dimensions de notre être. À Machu Picchu, entre les murs incas qui ont résisté au temps, nous apprenons à naviguer entre ces mondes, à reconnaître la sagesse et les leçons que chacun porte, et à intégrer ces enseignements dans notre chemin de vie.

La pratique de la Chakana à Machu Picchu est un moment de connexion profonde, non seulement avec les ancêtres et leur héritage, mais aussi avec notre propre essence et avec Pachamama, la Terre-Mère. Ce lieu sacré, où le voile entre les mondes semble plus fin, devient l'espace idéal pour une transformation intérieure, pour l'éveil de la conscience et pour l'élévation spirituelle.

Ce segment de notre voyage n'est pas seulement une visite; c'est une cérémonie, une célébration de la vie et de la continuité de la sagesse andine. Machu Picchu, avec sa beauté sereine et son énergie puissante, nous enseigne l'importance de l'équilibre, de l'harmonie et de la connexion profonde avec toutes les formes de vie. En travaillant sur la dualité et la trilogie andine à travers l'initiation de la Chakana, nous repartons enrichis, transformés et alignés sur les rythmes de l'univers.

Jour 6

Visite des chutes de Mandor

Jeudi 31 octobre

Après l'immersion spirituelle à Machu Picchu, notre pèlerinage nous mène aux chutes de Mandor, un havre de paix niché dans la luxuriante végétation près d'Aguas Calientes. Cette étape de notre voyage nous invite à découvrir la beauté sauvage du Pérou, où l'eau et la nature se rencontrent dans une harmonie enchanteresse.

Mandor1.jpg

Les chutes de Mandor, situées au cœur d'un jardin botanique vibrant de vie, sont un secret bien gardé, accessible après une promenade méditative le long d'un sentier bordé d'une riche biodiversité. En traversant ce corridor vert, nos sens s'éveillent aux chants des oiseaux exotiques, au murmure des feuilles dansées par le vent, et à l'odeur fraîche de la terre humide. Cette marche devient une cérémonie en elle-même, une préparation à l'expérience purificatrice qui nous attend.

L'arrivée aux chutes de Mandor libère une énergie rafraîchissante et vivifiante. L'eau, dans sa chute gracieuse, semble laver les soucis, invitant à un rituel de renouveau et de connexion profonde avec l'élément vital. La puissance et la beauté du lieu évoquent la générosité de Pachamama, offrant ses dons pour nourrir et revitaliser l'esprit et le corps.

Dans ce cadre magique, nous sommes invités à pratiquer des méditations guidées et des rituels d'eau, cherchant à harmoniser notre être intérieur avec le rythme naturel de la terre. Les chutes de Mandor nous rappellent l'importance de l'eau non seulement comme source de vie, mais aussi comme symbole de purification et de transformation. Ce lieu sacré offre une pause réfléchie dans notre voyage, un espace pour se reconnecter à l'essentiel, à la simplicité de l'instant présent, et à la sagesse fluide de la nature.

Visiter les chutes de Mandor est une expérience d'éveil, un moment où le voile entre le quotidien et le sacré semble s'estomper, permettant une immersion totale dans la beauté et la tranquillité. C'est une étape clé de notre pèlerinage, marquant une transition douce vers la réflexion et l'intégration des expériences vécues, prélude à la continuation de notre quête spirituelle dans les terres mystiques du Pérou.

Jour 7

Visite de Moray

Vendredi 1ᵉʳ novembre

Notre voyage spirituel et de découverte nous conduit ensuite à Moray, un site archéologique inca qui interpelle autant par son ingéniosité que par sa signification spirituelle. Niché dans un paysage de collines ondoyantes de la Vallée Sacrée, Moray se révèle comme un amphithéâtre de terrasses concentriques, descendant en profondeur dans la terre, créant un spectacle visuel saisissant qui évoque la profonde connexion des Incas avec leur environnement.

Moray2.jpg

Moray est souvent interprété comme un centre de recherche agricole inca, où chaque niveau reproduit différents microclimats, permettant ainsi l'expérimentation et l'adaptation de cultures variées à différentes altitudes et températures. Cette hypothèse souligne l'avancée des connaissances agronomiques et écologiques des Incas, témoignant de leur respect et de leur compréhension des cycles naturels et de la biodiversité.

Au-delà de son aspect agronomique, Moray détient une dimension spirituelle et cosmique. Les cercles concentriques peuvent être vus comme un symbole de l'harmonie entre le ciel et la terre, un lieu de convergence des énergies cosmiques. Le design de Moray suggère une quête d'équilibre et d'unité avec la nature, reflétant la vision inca du monde où l'humain, la terre et le cosmos sont intimement liés.

La visite de Moray dans notre pèlerinage nous invite à contempler et à méditer sur l'interdépendance de tous les êtres vivants et sur l'importance de vivre en harmonie avec notre environnement. C'est un lieu propice à la réflexion sur notre propre place dans l'univers, sur la manière dont nous pouvons apprendre des anciens pour créer un avenir durable.

En se tenant au centre de ces terrasses, entourés par la beauté naturelle de la Vallée Sacrée, on ressent une énergie particulière, comme si Moray était un nœud énergétique où se concentrent les forces de la terre. C'est une expérience transformative, qui enrichit notre voyage d'une dimension spirituelle plus profonde, nous rappelant l'importance de l'équilibre, de l'adaptation et de la sagesse dans notre interaction avec le monde naturel. Moray se révèle ainsi non seulement comme un témoignage de l'ingéniosité inca, mais aussi comme un guide pour notre propre quête de connaissance et d'harmonie.

Jour 8

Samedi 2 novembre

Visite de la montagne

aux 7 couleurs

La suite de notre périple nous mène vers l'une des merveilles naturelles les plus époustouflantes du Pérou, la montagne aux 7 couleurs, également connue sous le nom de Vinicunca. Cet extraordinaire phénomène géologique, situé dans les Andes péruviennes, se dévoile comme une toile peinte par les mains divines de la nature, où des strates de minéraux variés tissent un arc-en-ciel de couleurs vives à flanc de montagne.

Vinicunca1.png

La randonnée vers Vinicunca est en elle-même un voyage à travers la diversité et la beauté des paysages andins, offrant des vues à couper le souffle sur des vallées verdoyantes, des glaciers imposants et des troupeaux d'alpagas et de lamas évoluant dans leur habitat naturel. Chaque pas nous rapproche non seulement de notre destination, mais nous engage aussi dans une méditation en mouvement, où l'effort physique se transforme en une quête intérieure, en harmonie avec l'esprit des montagnes.

Arriver au sommet de la montagne aux 7 couleurs est un moment d'émerveillement et de profonde connexion spirituelle. Le spectacle des couleurs vibrantes qui se déploient sous nos yeux est un rappel puissant de la beauté et de la créativité de Pachamama, la Terre-Mère, invitée à réfléchir sur la magie du monde naturel et sur notre rôle en tant que gardiens de cette planète.

Dans ce cadre majestueux, nous prenons un moment pour pratiquer des rituels andins de gratitude et d'offrande à la terre, renforçant notre lien avec les éléments et les énergies ancestrales. La montagne aux 7 couleurs, avec son aura mystique et sa beauté indescriptible, devient un autel à ciel ouvert où nous honorons la vie, la diversité et l'interconnexion de toutes les formes d'existence.

La visite de Vinicunca enrichit notre voyage d'une dimension écologique et spirituelle, nous rappelant que chaque couleur de la terre porte en elle une histoire, un enseignement sur la résilience, l'adaptation et l'équilibre. C'est une expérience transformatrice qui éveille en nous un sentiment d'unité avec la nature et une responsabilité partagée pour sa préservation.

Ainsi, la montagne aux 7 couleurs se révèle non seulement comme un phénomène naturel à admirer, mais aussi comme un maître silencieux qui nous enseigne la valeur de la beauté, de l'émerveillement et de la relation sacrée que nous entretenons avec la terre.

Jour 9

Pèlerinage à APU AUSANGATI

Dimanche 3 novembre

Le Mont de l'APU Ausangati représente l'étape suivante de notre pèlerinage, nous entraînant dans une ascension vers l'un des sommets les plus sacrés et imposants des Andes péruviennes. L'Apu Ausangati, vénéré comme un esprit protecteur de la montagne, ou "Apu", par les peuples quechuas, se dresse majestueusement à plus de 6,300 mètres d'altitude, offrant un paysage de neiges éternelles, de glaciers scintillants et de lacs turquoise d'une beauté à couper le souffle.

ausangate-trek.jpg

La montée vers l'Apu Ausangati est une quête spirituelle profonde, un voyage qui transcende la simple randonnée pour se muer en une démarche de connexion intime avec la nature et les forces cosmiques. Cette ascension est une invitation à l'introspection, à la purification et à la recherche de l'harmonie avec le sacré. Dans la tradition andine, les Apus sont considérés comme des êtres bienveillants qui offrent leur protection et guident les hommes vers la sagesse et l'équilibre.

En chemin, les paysages spectaculaires qui se dévoilent à chaque tournant du sentier sont des manifestations de la puissance créatrice de Pachamama, la Terre-Mère, et un rappel constant de notre humble place au sein de cet univers. La marche devient une forme de méditation active, où chaque pas nous rapproche de notre essence et du divin.

Arriver au pied de l'Apu Ausangati est un moment de révérence et d'admiration. Ici, au milieu des vastes étendues de blanc pur et sous le regard bienveillant de l'Apu, nous pratiquons des rituels ancestraux d'offrande et de gratitude, renouant avec les traditions qui reconnaissent la terre et ses gardiens comme des sources de vie et de sagesse. Ces cérémonies, où nous partageons coca, fleurs et prières, sont des actes de respect profond envers les forces naturelles et spirituelles qui gouvernent le monde.

L'expérience de se tenir sur ce sol sacré, entourés par l'immensité de la montagne, est une transformation intérieure, une ouverture du cœur et de l'esprit aux messages subtils transmis par l'Apu. C'est une rencontre avec le divin dans son expression la plus pure, un dialogue silencieux avec les ancêtres qui ont foulé ces terres bien avant nous.

Le Mont de l'Apu Ausangati, avec sa présence imposante et son énergie puissante, marque l'apogée de notre pèlerinage, nous enseignant les vertus de la persévérance, de l'humilité et de la connexion profonde avec tout ce qui est. Cette étape de notre voyage est un hommage vivant à la tradition andine, à la beauté de la création et à la quête éternelle de l'homme pour trouver sa place au sein de l'harmonie cosmique.

La légende mythologique

Les mythes et les coutumes ancrés dans la mythologie inca, concernant cette montagne et les lacs environnants, dont Sibinacocha se distingue particulièrement, célèbrent la naissance de l'énergie masculine qui féconde Pachamama, la Terre-Mère.

Après un voyage prolongé, les eaux s'écoulent vers les terres de l'Amazonie, pour ensuite revenir nourrir les lacs et les glaciers, se transformant chaque nuit en un fleuve d'étoiles appelé Willkamayu, que l'on connaît en Occident sous le nom de Voie Lactée. La communauté de Chillca, peuplée de bergers de lamas et d'alpagas, est tenue en haute estime en tant que "Gardienne de ces lieux", d'où l'on peut partir pour des expéditions montagneuses.

L'Apu Ausangate est vénéré comme la montagne ultime dans le parcours d'initiation des prêtres andins, un lieu sacré de pèlerinage et de rituels, connus sous le nom de Missayuqkuna, pratiqués par les véritables gardiens de la tradition orale quechua.

Ce lieu est aussi reconnu comme l'Apu protecteur du Tahuantinsuyo, le gardien de l'évolution, surnommé Apu Ausangate Cabildo ou Apu Mayor.

Jour 10

Lundi 4 novembre

Retour à Cuzco

Discussion sur le voyage

Initiation à Puno avec la mère lagune

et au portail interdimensionnel d'ARAMURO

De retour à Cusco, le cœur battant de l'ancien empire Inca, notre groupe se rassemble pour une discussion introspective sur le voyage que nous avons entrepris ensemble. Cet échange, empreint de réflexions et de partages, nous permet de digérer les expériences vécues, de tisser des liens plus profonds entre nous et de préparer notre esprit à l'étape suivante de notre aventure spirituelle.

La conversation s'oriente vers notre prochaine destination, Puno, un lieu où la spiritualité andine se mêle intimement avec les eaux sacrées de la Mère Lagune, également connue sous le nom de Titicaca. Cette étape promet d'être un moment fort de notre pèlerinage, une initiation dans laquelle nous allons plonger dans les profondeurs de la cosmovision andine, au contact de l'eau, élément vital qui nourrit la terre et les âmes.

KP1.jpg

Nous discutons également du portail interdimensionnel d'Aramu Muru, entouré de mystères et de légendes. Ce site, sculpté dans une pure expression de mysticisme naturel, est dit être une porte vers d'autres dimensions, un lieu où le voile entre les mondes est particulièrement fin. L'initiation prévue à cet endroit s'annonce comme une expérience transformatrice, une occasion unique de se connecter avec des dimensions supérieures de conscience et d'explorer les limites inconnues de notre spiritualité.

La préparation à cette initiation est abordée avec sérieux et respect. Nous comprenons que pour franchir le seuil d'Aramu Muru, il ne suffit pas d'être physiquement présent ; il est essentiel d'ouvrir son cœur et son esprit, de se détacher des attentes et de s'abandonner à l'expérience. Les guides spirituels nous encouragent à méditer sur nos intentions, à purifier nos énergies et à cultiver un état de réceptivité et de gratitude envers les enseignements que nous sommes sur le point de recevoir.

Cette discussion, riche en émotions et en anticipation, marque un moment de convergence entre notre passé, notre présent et notre futur. En revenant à Cusco, nous ne sommes plus tout à fait les mêmes qu'à notre départ. Forts des enseignements reçus et des paysages sacrés qui ont touché notre âme, nous nous apprêtons à franchir un nouveau seuil de notre voyage, prêts à embrasser les mystères de Puno et les révélations que promet le portail d'Aramu Muru.

C'est ainsi que, nourris par le partage et l'unité, nous nous préparons à continuer notre chemin, portés par la certitude que chaque pas nous rapproche non seulement de la découverte de terres sacrées, mais aussi de l'exploration des profondeurs de notre être.

jaune-texture-mur-rayures_2.jpg

2nd Parcours

RENCONTRE AVEC L'ORIGINE DE LA COSMOVISION ANDINE À PUNO, INTÉGRATION DE L'ÉNERGIE FÉMININE DIVINE, INTÉGRATION DE L'ÉNERGIE MASCULINE DIVINE DANS LES TEMPLES DE PACHATATA ET PACHA MAMA, INTÉGRATION DE L'ÉNERGIE DE MAMA CCOCHA ET INITIATION AU PORTAIL INTERDIMENSIONNEL D'ARAMU MURU.

Le lac Titicaca se trouve entre les territoires du Pérou et de la Bolivie, à une altitude de 3821 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait le lac navigable le plus haut du monde.
Il a une superficie d'environ 8560 kilomètres carrés, avec une longueur et une largeur approximatives de 194 km et 68 km respectivement, et une profondeur maximale estimée à 280 mètres. La température moyenne annuelle est de 13 degrés Celsius et la transparence de ses eaux est très remarquable.
Parmi la flore du lac, la totora se distingue. Sa faune est composée d'oiseaux tels que : le flamant des Andes, les canards, les Huallatas, les plongeurs, le chullumpi tiki et des poissons comme : les truites
Dans ses eaux se trouvent de nombreuses îles, les plus importantes étant les îles flottantes des Uros, Amantani et Taquile.

Jour 11

Mardi 5 novembre

Visite de

ANDAHUAYLILLAS
RAQCHI
SICUANI
LA RAYA
PUKARA

Notre excursion se poursuit vers des sites d'une richesse culturelle et historique exceptionnelle, nous menant à travers le cœur vibrant du Pérou andin. Chaque étape de ce voyage, d'Andahuaylillas à Pukara, nous révèle des facettes uniques de l'histoire précolombienne, de l'ingéniosité inca et des traditions qui perdurent à travers les âges.

Andahuaylillas1.jpg

Andahuaylillas est notre première halte, célèbre pour son église jésuite du XVIIe siècle, surnommée la "Chapelle Sixtine des Amériques". À l'intérieur, les fresques murales richement décorées et l'autel doré témoignent de la fusion entre la foi catholique et les croyances andines, offrant un aperçu de la complexité culturelle du Pérou colonial.

Ensuite, nous nous dirigeons vers Raqchi, où se trouve le Temple de Wiracocha, une structure imposante qui rend hommage au créateur inca. Ce site archéologique, avec ses colonnades massives et ses greniers circulaires, illustre l'importance religieuse et sociale de ce lieu dans l'Empire inca. Raqchi nous offre un moment de réflexion sur la spiritualité et l'organisation sociale de cette civilisation disparue.

Raqchi1.jpg
Sicuani1.jpg

Sicuani nous accueille ensuite, une charmante ville andine où nous nous arrêtons pour savourer un délicieux déjeuner buffet. Ce moment de convivialité est l'occasion de goûter à la gastronomie locale, riche en saveurs et en couleurs, et de partager des moments d'échange et de détente.

La Raya, le point le plus haut de notre trajet, offre des panoramas époustouflants sur les Andes. À plus de 4 300 mètres d'altitude, ce col marque la frontière naturelle entre Cusco et Puno et est un lieu privilégié pour admirer la splendeur des paysages andins, respirer l'air pur de la montagne et se sentir connecté à l'immensité de la nature.

LaRaya3.jpg
Pukara1.jpg

Notre dernière étape, Pukara, est réputée pour son musée lithique et son site archéologique pré-inca. Pukara était une culture influente dans les hautes terres andines avant l'ascension de l'Empire inca, et ses ruines et artefacts nous parlent de l'ancienneté et de la continuité des civilisations sur ces terres.

Chacune de ces étapes enrichit notre voyage d'une profondeur historique et spirituelle, nous invitant à contempler l'extraordinaire héritage des peuples andins. En traversant ces lieux emblématiques, nous tissons des liens entre le passé et le présent, éveillant en nous une appréciation renouvelée pour la diversité et la résilience de la culture péruvienne.

Jour 12

Mercredi 6 novembre

Visite

îles flottantes des Uros
île d'Amantani
Temples de Pachatata et de la Pachamama
Participation à la fête du village avec les vêtements traditionnels

Notre voyage nous mène à présent vers les eaux sereines et mystiques du lac Titicaca, merveille naturelle posée à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, est le plus haut lac navigable du monde, niché à une altitude impressionnante de plus de 3 800 mètres. Ses eaux d'un bleu profond s'étendent à l'horizon, entourées de montagnes majestueuses et de ciels d'une pureté inégalée, offrant un spectacle à couper le souffle qui éveille l'âme à la beauté et à la mystique des Andes. Considéré comme sacré par les civilisations qui ont fleuri sur ses rives, le lac Titicaca est entrelacé de mythes et de légendes, dont celle de la naissance de l'empire Inca. Ses îles flottantes habitées, ses communautés traditionnelles et ses sites archéologiques précolombiens enrichissent son paysage d'une profondeur historique et culturelle, invitant les voyageurs à un voyage à travers le temps. Le lac Titicaca n'est pas seulement un trésor naturel; c'est un lieu de convergence spirituelle, un espace où la terre, l'eau et le ciel se rejoignent en une harmonie qui transcende le quotidien.

Uros1.jpg

Sur le lac, nous découvrons les îles flottantes des Uros, un monde où la tradition se mêle harmonieusement à l'ingéniosité humaine. 
Construites à partir de roseaux de totora, ces îles témoignent de l'adaptabilité et de la résilience des communautés Uros, qui ont su créer un habitat unique, flottant au gré des vagues du lac le plus haut du monde. La visite de ces îles est une expérience immersive, où nous sommes accueillis par des sourires chaleureux, découvrant de près la vie quotidienne, les coutumes et l'artisanat de ce peuple lacustre.

Le voyage continue vers l'île d'Amantani, une terre où le temps semble suspendu, et où les traditions ancestrales se perpétuent avec fierté. L'accueil dans une famille de l'île pour y passer la nuit est une invitation à vivre le tourisme viventiel, une expérience rare qui nous plonge dans l'intimité et l'authenticité de la vie locale. Partager les repas, participer aux activités quotidiennes et dormir sous le même toit que nos hôtes nous offre des moments précieux d'échange et de compréhension mutuelle, renforçant notre connexion avec les habitants et leur culture.

amantani1.jpg
Pachatata1.webp

La découverte se poursuit avec la visite des temples sacrés de Pachatata et de la Pachamama, situés au sommet de l'île. Cette ascension, bien que physique, est avant tout spirituelle, nous conduisant vers des lieux de culte dédiés aux divinités de la Terre et du Ciel. L'arrivée aux sommets offre des vues panoramiques époustouflantes sur le lac Titicaca, un moment de contemplation qui unit le ciel, la terre et l'eau dans une harmonie parfaite.

Le point culminant de notre séjour à Amantani est la participation à la fête du village, une explosion de couleurs, de musique et de danse qui célèbre la vie, la communauté et la gratitude envers la nature. Revêtir les vêtements traditionnels pour se joindre aux festivités est un acte profond d'intégration et de respect, nous permettant de vivre pleinement cette expérience culturelle, de sentir le rythme de la musique andine et de danser au cœur de l'île, sous le regard bienveillant des Apus.

AmantiFete1.jpg

Cette étape de notre voyage ne se mesure pas seulement en moments passés ou en kilomètres parcourus, mais dans la profondeur des liens tissés avec la terre, les eaux sacrées du Titicaca et ses peuples. En quittant Amantani, nous emportons avec nous non seulement des souvenirs indélébiles, mais aussi une compréhension plus riche de la vie dans ces communautés insulaires, un respect accru pour leur sagesse ancestrale et une gratitude infinie pour l'hospitalité et les enseignements partagés.

Jour 13

Visite de l'île de Taquile

Jeudi 7 novembre

Après notre immersion profonde dans les traditions et la beauté du lac Titicaca, notre voyage nous mène vers l'île de Taquile, un joyau culturel niché dans les eaux saphir de ce lac mythique. Loin de l'agitation du monde moderne, Taquile est un sanctuaire de tranquillité et de préservation des coutumes ancestrales, où le temps semble s'écouler selon d'autres rythmes, dictés par la nature et les cycles de la vie communautaire.

Taquile1.jpg

En débarquant sur les rives de Taquile, nous sommes accueillis par des paysages d'une beauté saisissante, des terrasses agricoles minutieusement entretenues qui grimpent les flancs de l'île, et un panorama à 360 degrés sur le lac Titicaca, encadré par les sommets lointains des Andes. Mais ce qui distingue véritablement Taquile, au-delà de son cadre naturel, c'est sa riche tradition textile, reconnue par l'UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Les habitants de l'île, maîtres tisserands, perpétuent un savoir-faire transmis de génération en génération, créant des œuvres d'art portables qui racontent des histoires de communauté, de spiritualité et d'harmonie avec la nature.

Notre visite à Taquile est une immersion dans une culture où le collectif prime sur l'individuel, où chaque vêtement, chaque motif a une signification, et où les traditions régissent encore le quotidien. Les Taquileños, vêtus de leurs habits traditionnels colorés, nous partagent avec fierté leur mode de vie, basé sur les principes de travail collectif (la faena), de réciprocité mutuelle (la ayni) et de respect familial (la familia).

La promenade à travers les sentiers de l'île nous mène à des places communales et à des temples modestes, où la spiritualité andine est palpable, se fondant avec les croyances catholiques dans un syncrétisme fascinant. L'absence presque totale de véhicules motorisés, le silence paisible seulement interrompu par le bruit des vagues et les conversations en quechua renforcent la sensation d'être hors du temps, dans un lieu où la beauté et la simplicité de la vie sont célébrées chaque jour.

Notre journée à Taquile se conclut par un partage de repas préparés avec soin par nos hôtes, utilisant des ingrédients cultivés sur l'île et pêchés dans les eaux du lac, un moment de convivialité et d'échange qui scelle notre connexion avec cette terre et ses gardiens. L'expérience de Taquile enrichit notre voyage d'une dimension humaine et culturelle profonde, nous rappelant les valeurs d'unité, de respect et d'harmonie qui peuvent guider notre chemin dans le monde.

Jour 14

Vendredi 8 novembre

Visite d'Amaru Muru
INITIATION AVEC L'ÉNERGIE D'ARAMU MURO
Visite d'Inkac Ullun

Notre voyage initiatique nous conduit ensuite vers le mystérieux portail d'Amaru Muru, situé dans la région de Puno, près de la frontière avec la Bolivie. Ce site, entouré de légendes et de mystères, est gravé à même la roche dans un paysage désolé qui contraste avec la vibrante beauté du lac Titicaca. Amaru Muru, souvent décrit comme un portail interdimensionnel, est un lieu sacré où l'énergie de la terre converge avec des forces cosmiques, offrant un cadre unique pour une initiation spirituelle profonde.

La cérémonie d'initiation avec l'énergie d'Aramu Muro est un moment clé de notre parcours, une opportunité de se connecter avec des dimensions supérieures de conscience et d'explorer les mystères de notre être. Guidés par des chamanes locaux, nous nous engageons dans des pratiques méditatives et rituelles qui facilitent l'ouverture du cœur et de l'esprit, permettant à chacun de ressentir l'énergie puissante du site. Cette expérience est conçue pour nous aider à transcender les limites habituelles de notre perception, à libérer des blocages énergétiques et à harmoniser notre essence avec l'univers.

Après cette profonde initiation, nous poursuivons notre voyage vers Inkac Ullun, un autre site ancien imprégné de la sagesse et de l'énergie des civilisations précolombiennes. Inkac Ullun, moins connu mais tout aussi fascinant, est réputé pour ses liens avec les traditions spirituelles andines et ses propriétés énergétiques particulières. La visite de ce lieu permet de continuer notre exploration des enseignements ancestraux et de renforcer notre connexion avec les forces naturelles et spirituelles de la région.

La découverte d'Inkac Ullun est une invitation à approfondir notre compréhension des cultures andines et de leur relation intime avec la terre, le ciel et les éléments. À travers des pratiques rituelles et des moments de contemplation, nous honorons la mémoire des peuples qui ont vécu en ces lieux, reconnaissant leur sagesse et leur contribution à notre quête spirituelle.

La visite d'Amaru Muru et d'Inkac Ullun enrichit notre voyage d'une dimension mystique, nous offrant des clés pour déverrouiller des aspects cachés de notre conscience et pour naviguer dans la vie avec une plus grande ouverture et une meilleure compréhension de l'interconnexion de toutes choses. Ces étapes marquent non seulement des moments forts de notre pèlerinage, mais ouvrent également des portes vers de nouvelles perspectives de croissance personnelle et spirituelle.

Jour 15

Fin du voyage

Samedi 9 novembre

En ce dernier jour de notre voyage initiatique, une atmosphère de calme et de réflexion enveloppe notre groupe. La matinée libre nous offre un moment de solitude et de tranquillité pour méditer sur les expériences vécues, les paysages explorés et les leçons apprises tout au long de notre pèlerinage. C'est un temps pour soi, pour intégrer en silence les transformations intérieures et contempler la beauté majestueuse du Pérou une dernière fois avant le départ.

À midi, nous nous réunissons pour un déjeuner d'adieu, un moment convivial et chaleureux pour partager nos impressions et nos souvenirs. Autour de plats typiques de la région, les conversations s'animent, révélant les impacts profonds de notre voyage sur chacun. Ce repas commun symbolise la gratitude envers la terre qui nous a accueillis et nourris, et envers les personnes qui ont partagé notre chemin.

L'après-midi, avant de prendre la route vers l'aéroport de Juliaca pour Cusco ou Lima, nous effectuons un débriefing des expériences vécues. Ce moment de partage est crucial pour verbaliser nos ressentis, échanger sur nos découvertes spirituelles, culturelles et personnelles, et reconnaître comment ce voyage a modifié notre regard sur le monde et sur nous-mêmes. Chacun a l'occasion d'exprimer ce qu'il emporte avec lui : des enseignements ancestraux, des moments de connexion profonde avec la nature, des rencontres humaines enrichissantes ou des défis personnels surmontés.

Ce débriefing est aussi l'occasion de réfléchir sur la manière dont nous pouvons intégrer les sagesses andines et les expériences spirituelles dans notre vie quotidienne, pour continuer à grandir et à évoluer dans le respect de l'harmonie avec la Terre-Mère et avec notre entourage.

Alors que nous nous dirigeons vers l'aéroport, les au revoir sont empreints d'émotion, mais aussi d'une certaine sérénité, conscients que les adieux ne sont qu'un au revoir et que les liens tissés durant ce voyage perdureront. Nous partons enrichis, transformés et reconnaissants pour chaque moment partagé, chaque paysage admiré et chaque enseignement reçu. Ce n'est pas seulement la fin d'un voyage, mais le début d'un nouveau chemin intérieur, inspiré par la beauté, la sagesse et la spiritualité du Pérou.

Demander le programme et les tarifs

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Merci pour votre envoi !

bottom of page